Votre demande a bien été envoyée

Voir nos derniers articles

Décarbonation, réindustrialisation « verte » et souveraineté énergétique : les trois axes d’avenir pour les cleantechs en France selon le Cleantech Group

Décarbonation, réindustrialisation « verte » et souveraineté énergétique : les trois axes d’avenir pour les cleantechs en France selon le Cleantech Group

Depuis sa création en 2002, le Cleantech Group guide les investisseurs et les grands groupes dans leur recherche de startups dans les secteurs énergie, agriculture, transports, matériaux et ressources. Installé à San Francisco et à Londres, il a ouvert en juin dernier une antenne française (« Cleantech for France ») qui a publié une étude globale sur le secteur dans le pays. En voici les principaux enseignements.

Les eaux littorales entre surveillance et contrôle

Les eaux littorales entre surveillance et contrôle

Au tout début du mois de juin, l’Agence européenne de l’environnement (AEE) publiait son rapport annuel sur les eaux de baignade. Il en ressort que, en 2021, près de 85 % des sites de baignade européens respectaient les normes de qualité les plus strictes de l’UE. La proportion était même plus élevée pour les sites de baignade côtiers…

Pour une transition conciliant bas carbone et économie de ressources

Pour une transition conciliant bas carbone et économie de ressources

Aujourd’hui, face aux grands défis planétaires que sont la perte de biodiversité, le changement climatique et la pollution, le risque est grand de retomber dans les mêmes travers qu’autrefois, à savoir traiter les problèmes ‘en silos’ alors qu’ils nécessitent d’être abordés de manière globale.

Génie écologique marin et côtier : une filière qui se structure

Génie écologique marin et côtier : une filière qui se structure

En complément des actions de protection, les projets de génie écologique contribuent à la reconstitution de milieux naturels, à la restauration de milieux dégradés et à l’optimisation des fonctions assurées par les écosystèmes (ou « services écosystémiques »). Concernant les milieux marins et littoraux, les actions se multiplient et se diversifient. En voici quelques exemples.

L’industrie travaille de plus en plus son efficacité hydrique

L’industrie travaille de plus en plus son efficacité hydrique

Etat dégradé des nappes phréatiques, insuffisance des précipitations…, les voyants sont déjà au rouge en France en matière de ressource eau en ce printemps 2022. Le Comité d’anticipation et de suivi hydrologique s’est réuni mi-mai pour faire le point sur la situation et renforcer les mesures d’économie d’eau. Si concernant l’industrie, toute l’attention est aujourd’hui tournée vers la décarbonation, il ne faut pas oublier que le secteur mène des actions dans la gestion durable de l’eau depuis de nombreuses années…